s
 

Vin rouge et prise de poids

Accueil Guide des vins Videos Photos Actualité Dégustation Viticulture biologique Champagnisation Réglementation Vin et santé Formations Lexique Travaux des élèves Jeux Forum
Share
 
 
 

Rechercher sur le site

 

20 août 2010

États-Unis - Une étude réalisée par les chercheurs du Brigham and Women's Hospital de Boston montre que la consommation de vin rouge réduit la prise de poids chez les femmes de plus de 40 ans.

Ces chercheurs ont tenté d'établir un lien entre l'absence de consommation d'alcool et la prise de poids chez les femmes. Ils ont pour cela suivi 19.000 Américaines n'ayant pas de problèmes de poids, âgées de 39 ans et plus.

Les résultats montrent qu'après 13 ans, les femmes qui ont pris le moins de poids sont celles qui buvaient l'équivalent de deux verres d'alcool par jour. Parmi les différentes boissons à base d'alcool comme le vin blanc, la bière ou les spiritueux, le vin rouge s'est révélé être la boisson la plus efficace pour maintenir son poids.

Il est néanmoins important de rappeler que l'alcool est à consommer avec modération. Il contient du sucre et un nombre important de calories qui participent à l'augmentation de la prise de poids et de la glycémie, c'est pourquoi une consommation raisonnable est encore davantage conseillée aux personnes souffrant de diabète.

Le resvératrol contre le stockage des graisses

Les chercheurs du Brigham and Women's Hospital et de la Harvard School of Public Health soulignent que d’autres recherches doivent être menées afin d’en savoir plus sur le rôle de la consommation de boissons alcoolisées et le métabolisme chez la femme comme chez l’homme. Il reste également à mieux identifier quels facteurs comportementaux, génétiques ou physiologiques peuvent avoir une influence sur les effets de l’alcool.

Le vin rouge semble dans cette étude montrer la plus grande efficacité pour limiter la prise de poids par rapport à d’autres boissons alcoolisées. Cette donnée vient corroborer les résultats d’une étude présentée en 2008 par des spécialistes en endocrinologie de l’université d’Ulm en Allemagne. Les chercheurs Martin Wabitsch et Pamela Fischer-Posovsky avaient démontré que le le resvératrol du vin rouge pouvait être une nouvelle arme dans la lutte contre l’obésité.

Ce puissant anti-oxydant présent dans les tanins est capable selon les chercheurs allemands d’agir contre le stockage pathologique des graisses dans l’organisme. Ils avaient également constaté que le resvératrol avait réduit la production de molécules impliquées dans des pathologies liées à l’obésité comme le diabète.

 

Creative Commons License
Ce site est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.  
Par Michel VERON - Collectif Photo-Reims
Annuaire vin