s
 

Cava et maladies cardiovasculaires

Accueil Guide des vins Videos Photos Actualité Dégustation Viticulture biologique Champagnisation Réglementation Vin et santé Formations Lexique Travaux des élèves Jeux Forum
Share
 
 
 

Rechercher sur le site

 

Une consommation modérée de "cava" permettrait de prévenir des maladies cardiovasculaires

L'Université de Barcelone (UB), en collaboration avec l'Université de Californie, a mis en avant les bienfaits du cava dans la lutte contre les maladies cardiovasculaires.

L'Université de Barcelone (UB), en collaboration avec l'Université de Californie, a mis en avant les bienfaits du cava dans la lutte contre les maladies cardiovasculaires.
En effet, les composés phénoliques présents dans le cava ont un effet antioxydant et réduisent les risques de dépôt de cholestérol sur les parois des artères. Ils agissent en évitant l'oxydation des lipoprotéines de faible densité (LDL ou "mauvais cholestérol") et auraient aussi un rôle dans la prévention de la maladie d'Alzheimer. L'oxydation est un processus qui détériore les cellules de l'organisme, favorisant ainsi le développement de maladies. Celle-ci est provoquée par les radicaux libres, molécules produites par différents agents comme les radiations, la pollution, la fumée de cigarette et par-dessus tout l'oxygène que nous consommons. Ces radicaux peuvent être neutralisés par des enzymes, des vitamines et aussi par certains composés phénoliques. Cependant, ce processus d'oxydation est nécessaire à la vie mais, en excès, il porte préjudice à l'organisme. Selon le docteur Rosa Maria Lamuela du département de Nutrition de l'UB, d'autres substances présentes dans le cava augmenteraient ce pouvoir antioxydant. Un composé identifié, le resvératrol, possède des propriétés anticancéreuses et anti-inflammatoires et se trouve également présent dans le vin rouge. Les chercheurs ont aussi remarqué que le cava, issu d'un mélange de différents raisins, présentait un meilleur pouvoir antioxydant. Ainsi, une synergie entre les composés issus de différents raisins renforce cette propriété.
Les chercheurs recommandent une consommation de deux coupes de cava par jour pour les hommes et d'une coupe à une coupe et demie pour les femmes, afin de bénéficier de ces propriétés antioxydantes. Le professeur Lamuela insiste aussi sur le fait qu'une alimentation riche en fruits, légumes et huile d'olive est aussi une source de polyphénols.
Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue américaine Agricultural and Food Chemistry.
Cette information est un extrait du BE Espagne numéro 45 du 7/09/2005 rédigé par l'Ambassade de France en Espagne.

 

Creative Commons License
Ce site est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.  
Par Michel VERON - Collectif Photo-Reims
Annuaire vin