Oenologie : champagnisation
s
 

Arôme d'oxydation - Dégustation des vins

Share

 

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z
 

 

Oxydation : un grand nombre de composés du vin sont oxydables : les composés phénoliques (tanins, anthocyanes, flavones, acides phénols, …), les composés aromatiques, les alcools, ... L’élevage et le vieillissement des vins sont une oxydation, plus ou moins rapide et maîtrisée par le vinificateur.
L’élevage en fûts de chêne neufs engendre une oxydation plus importante due l’élevage en cuves.
La présence de lies de levures au cours du l’élevage et du vieillissement, diminue le phénomène d’oxydation, car les lies de levures sont réductrices. C’est le cas pour :

  • Les Champagnes au cours du vieillissement sur lattes
  • Les grands vins blancs de la Côte de Beaune, en Bourgogne, où l’on laisse les lies de levures au cours du vieillissement en fûts, et où l’on pratique le bâtonnage pour remettre les lies en suspension dans le vin

Les arômes d’oxydation sont principalement la pomme et la noix. On retrouve ces arômes d’oxydation notamment dans :

  • Les vins rouges et blancs âgés
  • Le vin jaune du Jura, issu exclusivement du Savagnin. L’arôme de noix dans ce vin est également en relation avec l’élevage en fût de chêne durant 6 ans et 3 mois, sans ouillage ni soutirage, sous voile de levures
  • Le Xérès espagnol, issu du Palomino

 

Creative Commons License
Ce site est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.  

 

Annuaire vin