s
 

Tracteur enjambeur électrique Kremer Viticole : Prix à l’innovation 2009 au Viteff

Catégorie viticulture

Par Camille

Accueil Guide des vins Videos Photos Actualité Dégustation Viticulture biologique Champagnisation Réglementation Vin et santé Formations Lexique Travaux des élèves Jeux Forum
Share
 
 
 

Rechercher sur le site

 

 

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES :

  • Poids à vide : 1 750 kg
  • Poids Batteries : 750 kg
  • Couple à la roue : 4 480 Nm (soit 8960 Nm)
  • Vitesse maxi : 25 km/h
  • Puissance : 100 chevaux
  • Batteries : lithium-ion 800 AMP / 67 KW
  • Temps de charge : 9 heures (220 V) 6 heures (380 V)
  • Coût de recharge : 4 € (heures pleines)
  • Temps de travail : 1 journée soit 8 heures
  • Récupération d’énergie cinétique : 20 %
  • Rejet CO2 : nul
  • Nuisance : silencieux

Reprise en 1981 d’une petite entreprise de serrurerie, l’entreprise Kremer Viticole a développé dès l’année suivante son activité machinisme viticole. L’entreprise s’est ensuite développée grâce à de nombreuses innovations.

Implantée à Venteuil, en plein cœur du vignoble, elle emploie actuellement 14 personnes. Son activité principale, est de travailler sur la construction, la vente et la réparation de matériel viticole. Spécialiste du tracteur enjambeur et de ses équipements, la société a participé à la construction et la vulgarisation de plusieurs types d'engins viticole, qui sont par la suite devenus leader sur le marché.

Habituée des concours du VITeff, cette société a déjà obtenu neuf prix à l'Innovation, tous dans le domaine de la viticulture.

Kremer Viticole a donc proposé cette innovation comme le premier tracteur enjambeur électrique et a remporté le prix de l’innovation 2009 dans la catégorie viticulture du VITeff. Cela faisait deux ans que la famille Kremer travaillait sur ce prototype, dont la commercialisation est prévue pour 2010.

Première mondiale, ce châssis enjambeur trois roues à l’envers, d’une puissance de 100 chevaux pour un poids de 2100 Kg, trouve son énergie grâce à 750 kg de batterie au lithium entraînées par des moteurs électriques à réduction « spéciale traction ». Les batteries se rechargent en descente. La cabine du tracteur peut se coulisser et, suivant le travail à effectuer, l’autonomie du tracteur peut atteindre 8 heures en continu.

Quand un enjambeur à moteur thermique consomme entre 80 et 120 l/jour de fuel, Kremer Viticole affirme pouvoir arriver à un coût journalier de revient inférieur à 4 €/jour pour le TE3 ce qui correspond au coût nécessaire pour recharger pendant 6 à 9 heures les batteries en lithium. Atout important de ce produit, il n’entraîne aucun rejet d'émission de CO2 et il est particulièrement silencieux.

Le T3E sera vendu dans la gamme de prix moyenne d’un enjambeur, mais avec une consommation journalière de 80 % inférieure à un matériel normal.

Le constructeur met actuellement au point des outils électriques pour équiper son enjambeur. Un kit hydraulique est également à l'étude pour atteler les outils conventionnels.

 

Creative Commons License
Ce site est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.  
Par Michel VERON - Collectif Photo-Reims
Annuaire vin