Préparation de la mixtion en Champagne, dans les grosses unités de tirage

Dans les grosses unités de tirage, en Champagne, la mixtion est préparée au dernier moment, en petit volume, pour éviter d’avoir trop de mixtion d’avance en cas de problème sur la chaîne de tirage. Le point de tirage est donc réalisé en continu, pour garantir que l’on à bien toujours exactement 24 g/L de sucre dans la mixtion, et que l’on aura toujours bien 6 bars de pression à 10 °C dans toutes les bouteilles, après prise de mousse. la densité précise est donc mesurée en continu. Elle est comparée à la densité de départ du vins de base tiré. L’augmentation de la densité doit être exactement de 9,6. Un pompe doseuse précise ajuste en permanence la quantité de sucre (liqueur de tirage à 500 g/L) ajoutée à la mixtion.

Préparation de la mixtion en Champagne, dans les grosses unités de tirage

Dans Champagnisation avec les mots clés , , , , , .