Point de tirage : vérification de la teneur en sucre de la mixtion

En Champagne, au cours du point tirage, on utilise un densimètre très précis. La comparaison de la densité initiale du vin de base et de la densité de la mixtion permet de vérifier qu’il y a bien exactement 24 g/L de sucre dans la mixtion, qui donneront exactement 6 bars de pression à 10 °C dans les bouteilles de Champagne après la prise de mousse. Ces 24 g/L de sucre correspondent exactement à une augmentation de la densité de 9,6.

Point de tirage : vérification de la teneur en sucre de la mixtion

Dans Champagnisation avec les mots clés , , , , .