Point de tirage en Champagne : ajustement de la teneur en sucre de la mixtion

L’ajout de sucre à la mixtion, sous forme de liqueur de tirage (le plus souvent à 500 g/L de sucre) s’effectue en 2 temps. Il faut éviter d’ajouter trop de sucre. On ajoute donc une quantité de sucre légèrement inférieure aux 24 g/L nécessaires à la prise de mousse. On effectue ensuite un premier point de tirage, c’est à dire une première mesure précise de la densité de la mixtion homogénéisée. Cette mesure permet de calculer précisément la quantité de sucre manquante.

Point de tirage en Champagne : ajustement de la teneur en sucre de la mixtion

Dans Champagnisation avec les mots clés , , , , , .