Naissance du Champagne et origines de la prise de mousse

Origines de la prise mousse : la naissance du Champagne est un sujet très controversé.

    • L’invention de la prise mousse date de la fin du XVe siècle environ. Avant cette époque, les vins de Champagne étaient des vinstranquilles. Les températures chutèrent brutalement dans l’hémisphère nord, du fait d’un rafraîchissement général (petit âge glaciaire). Les fermentations alcooliques n’eurent alors plus le temps de se terminer avant l’hiver. Elles reprenaient donc naturellement au printemps, créant de ce fait une légère effervescence : le Champagne et la prise de mousse étaient nés.
    • Cette effervescence inhabituelle était considérée comme un défaut du vin, et provoqua une baisse très importante des ventes de vinsde Champagne aux aristocrates français, au profit des vins de Bourgogne.
    • En 1668, Dom Pérignon, fut chargé de réhabiliter les vins de Champagne, en produisant à nouveau des vins sans bulles.
    • Même si la prise de mousse a été inventée en Champagne, on ne peut pas attribuer cette découverte à Dom Pérignon.
    • Tandis que Dom Pérignon travaillait à l’élimination des bulles dans les vins de Champagne, la noblesse anglaise manifestait un engouement certain pour les vins de Champagne pétillants. A tel point que les anglais s’étaient rendu compte qu’en rajoutant du sucre aux vins de Champagne, l’effervescence (et le dégré d’alcool) augmentaient. En décembre 1662, l’anglais Christopher Merret écrit un mémoire sur la fabrication des vins mousseux, ce qui explique que certains attribuent faussement l’invention de la prise de mousse aux anglais.
    • Plus tard, les membres de la cour de France commencèrent également à apprécier les vins effervescents, si bien qu’à la fin du XVIIesiècle, Dom Pérignon fit volte-face, et utilisa toute son énergie à augmenter l’effervescence des vins de Champagne, pour répondre à la nouvelle demande du marché. Il inventa ainsi :
      • un système de bouchage efficace, résistant à la pression
      • l’art de l’assemblage, qui fait encore aujourd’hui la qualité de nos vins de Champagne
Dans Champagnisation avec les mots clés , , .