Histoire du vignoble français : les dates clés

  • 1845 : oïdium
  • 1861-1863 : Phylloxera

En 1890, la crise phylloxérique bat son plein et la Champagne est atteinte. La solution est trouvée à la fin du 19ème siècle : reconstituer le vignoble avec des pieds de vigne greffés :

– La partie supérieure du plant de vigne greffé-soudé est constitué de cépages européens (vitis vinifera)

– La partie inférieure du plant de vigne greffé-soudé, le porte-greffe, est constitué de variétés américaines.

Il a fallu, en plus de la résistance au phylloxéra, résoudre le problème de la résistance au calcaire (chlorose ferrique ou chlorose calcique), en croisant les espèces américaine avec vitis vinifera, car les espèces américaines utilisées pour les porte-greffes ne résistaient pas au calcaire.

Porte-greffe de vigne

  • 1866 : Pasteur
  • 1878 : mildiou
  • 1er août 1905  sur les fraudes et falsifications en matière de produits ou de service.
  • 30 juillet 1935 : création des AOC.

 

 

 

 

 

Dans Viticulture avec les mots clés , .